https://www.hepatites-info-service.org
faire un don

Sans traitement, faut-il surveiller son hépatite ?

Sans traitement, faut-il surveiller son hépatite ? - Date de mise à jourMise à jour le : 28/06/2017
envoyer l'article par mail Partager sur facebook
Diminuer la police Augmenter la police Version imprimable de cet article

Hépatite C

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, s’est engagée le 25 mai 2017 à garantir l’accès universel aux traitements contre l’hépatite C.

Faute de moyens, cette mesure n’est pas encore appliquée dans tous les services hospitaliers.

Si vous ne pouvez pas bénéficier rapidement d’un traitement, l’évolution de l’infection est à surveiller, les modalités de suivi dépendant du stade de l’hépatite chronique au moment du diagnostic, de l’âge et de l’évolution des transaminases.

Hépatite B

Les traitements actuels ne permettent pas de guérir d’une hépatite B.

Ils permettent seulement de prévenir la progression vers la cirrhose ou le carcinome hépatocellulaire.

Un suivi régulier du patient est donc recommandé pour surveiller l’évolution de l’atteinte hépatique et introduire un traitement lorsque celui-ci sera nécessaire.

 

Sources :

- Prise en charge thérapeutique et suivi de l’ensemble des personnes infectées par le virus de l’hépatite C, RAPPORT DE RECOMMANDATIONS 2016 Sous la direction du Pr Daniel Dhumeaux (ANRS - CNS - AFEF)

- Prise en charge des personnes infectées par les virus de l’hépatite B ou de l’hépatite C, RAPPORT DE RECOMMANDATIONS 2014 Sous la direction du Pr Daniel Dhumeaux