https://www.hepatites-info-service.org
faire un don

Sans traitement, faut-il surveiller son hépatite ?

Sans traitement, faut-il surveiller son hépatite ? - Date de mise à jourMise à jour le : 26/11/2012
envoyer l'article par mail Partager sur facebook
Diminuer la police Augmenter la police Version imprimable de cet article

L’évolution de l’infection est à surveiller même en l’absence de traitement. Cette surveillance permet aussi d’assurer un soutien psychologique.

Les modalités de suivi dépendent du stade de l’hépatite chronique au moment du diagnostic, de l’âge et de l’évolution des transaminases Transaminases Les transaminases sont des enzymes qui ont une activité métabolique à l’intérieur des cellules. Ces enzymes sont présentes dans plusieurs tissus (foie, cœur, reins, muscles...) reflétant ainsi l’activité du foie et du cœur. Leur augmentation témoigne d’une lésion cellulaire dans le foie, le cœur, les muscles ou les reins.
Il existe deux types de transaminases : les SGPT, signifiant Sérum Glutamopyruvate Transférase (appelées aussi ALAT, Alanine-Aminotransférase) et les SGOT, pour Sérum Glutamooxaloacétate Transférase (dénommées également ASAT, pour Aspartate-Aminotransférase).
L’ALAT, ou SGPT, se trouve principalement dans le foie. Ainsi dans les maladies du foie, l’élévation des ALAT est supérieure à l’élévation des ASAT, alors que dans les maladies des muscles, l’élévation des ALAT est inférieure à l’élévation des ASAT.
.

Pas de lésions ou lésions minimes au foie

● Si vos transaminases sont normales, 

● et/ou vous n’avez aucune lésion ou des lésions minimes à la biopsie du foie (PBH) ou à d’autres examens non invasifs d’évaluation de l’état du foie.

Votre suivi  :

● un examen clinique et mesure des transaminases tous les 6 mois, 

● une évaluation annuelle par les marqueurs non invasifs, ou une autre biopsie du foie, pourra vous être proposée entre 3 et 5 ans après la première biopsie.

En cas de cirrhose

Votre suivi :

● une surveillance renforcée à la recherche d’une décompensation ou de la survenue d’un cancer du foie, 

● un dépistage du cancer primitif du foie Cancer primitif du foie Se dit du cancer qui prend d’abord naissance dans le foie et peut se propager vers d’autres organes.  : examens tous les 6 mois, voire plus rapprochés en présence de facteurs aggravants (plus de 50 ans, alcool, sexe masculin, insuffisance hépato-cellulaire, élévation de l’alpha-foeto-protéine),

● une fibroscopie : tous les 1 à 4 ans à la recherche de varices œsophagiennes.

Cas particulier de l’hépatite B chronique

Dans tous les cas de figure (lésions, cirrhose) liés à une hépatite B chronique, il faudra en plus faire la recherche une fois par an des :

● antigènes HBs ( AgHBs AgHBs Marqueur de l’hépatite chronique B. ) et HBe ( AgHBe AgHBe Sa présence dans le sang est un indicateur de multiplication du virus.

● anticorps anti-HBe (Ac anti-HBe Ac anti-HBe Sa présence, après disparition de l’AgHBe est le témoin d’un passage d’une hépatite chronique active à un portage inactif.

ADN-VHB ADN-VHB Témoin de la multiplication virale lorsque les taux sont élevés (supérieurs à 105 copies/ml).

Avertissement : chez les porteurs inactifs de l’AgHBs, une réactivation virale est possible donnant lieu à une réapparition de l’AgHBe, une augmentation de l’ADN viral (ADN-VHB) et l’augmentation des transaminases.

 

Sources :

- INSTITUT NATIONAL DE PRÉVENTION ET D’ÉDUCATION POUR LA SANTE, Hépatite C : du dépistage au traitement, questions et réponses à l’usage des patients, St Denis, Inpes, 2007, 73 p.

- ALD n°6 - Hépatite chronique C, actes et prestations, HAS, juin 2012.