https://www.hepatites-info-service.org
faire un don

Hépatite E : Recommandations aux consommateurs

Hépatite E : Recommandations aux consommateurs - Date de mise à jourMise à jour le : 27/05/2009
envoyer l'article par mail Partager sur facebook
Diminuer la police Augmenter la police Version imprimable de cet article

Des personnes ayant consommé des saucisses crues à base de foie de porc dans les régions Provence-Alpes-Côte-d’azur et Corse ont été contaminées par le virus de l’hépatite E (HVE).

L’agence française de sécurité sanitaire des aliments, saisie par la direction générale de l’alimentation, a rendu le 30 avril 2009 un avis confirmant la possibilité de transmission de ce virus par cette voie.

Les autorités sanitaires recommandent donc aux consommateurs de faire suffisamment cuire ces produits pour éviter tout risque de transmission.

Ces indications doivent être strictement respectées par les personnes susceptibles de présenter un risque majoré de forme grave d’HVE (femmes enceintes, personnes immunodéprimées et personnes présentant une maladie du foie sous-jacente). Il est conseillé à ces personnes d’éviter de consommer tout produit de charcuterie crue à base de foie de porc.

Les produits de charcuterie qui ne contiennent pas de foie de porc à l’état cru ne sont pas visés par ces recommandations.

L’hépatite E est une maladie virale rare en France transmissible à l’homme. La transmission à l’homme est principalement due à la consommation d’eau ou d’aliments notamment à base de foies crus de porcs et de sangliers, contaminés par le virus de l’hépatite E.

En France, le centre national de référence (CNR) des hépatites à transmission entérique (A et E) a diagnostiqué 107 cas en 2007 et 148 cas en 2008.

Depuis 2009, une surveillance renforcée des cas humains d’hépatite E a été mise en place.

Lire le communiqué du ministère de la Santé

Sur le même sujet, lire la brève publiée par Hépatites Info Service le 25 mars 2009