https://www.hepatites-info-service.org
faire un don

A quel moment le risque de transmission du virus à mon enfant est-il le plus important ?

5. A quel moment le risque de transmission du virus à mon enfant est-il le plus important ? - Date de mise à jourMise à jour le : 25/04/2017
envoyer l'article par mail Partager sur facebook
Diminuer la police Augmenter la police Version imprimable de cet article

La majorité des cas de transmission de la mère à l’enfant du virus de l’hépatite B se produisent au moment de l’accouchement. A la naissance la sérovaccination de l’enfant prévient dans la majorité des cas la transmission mère-enfant.

L’allaitement n’est pas contre-indiqué en cas d’infection de la mère par le VHB. Cependant il faudra d’abord s’assurer que la sérovaccination du nourrisson a bien été débutée.

En cas de prise d’analogues anti-VHB, l’allaitement est contre-indiqué.

Dans le cas où le mère est contaminée par le virus de l’hépatite C, il n’y a pas lieu de modifier le mode d’accouchement quel que soit le niveau de multiplication virale.

L’allaitement n’est pas contre-indiqué en cas d’infection par le VHC. Il est néanmoins préférable de suspendre l’allaitement en cas de saignement au niveau des mamelons chez une femme ayant une infection virale C.

Sources :

- Prise en charge des personnes infectées par les virus de l’hépatite B ou de l’hépatite C - Rapport de recommandations 2014