https://www.hepatites-info-service.org
faire un don

Anti-VHC : plaidoirie pour un juste prix

Anti-VHC : plaidoirie pour un juste prix  - Date de mise à jourMise à jour le : 4/06/2014
envoyer l'article par mail Partager sur facebook
Diminuer la police Augmenter la police Version imprimable de cet article

Dans une tribune publiée par Le Monde du 4 juin 2014, le directeur de l’ANRS plaide pour un « juste prix » et une « juste prescription » des nouvelles molécules capables d’éradiquer le virus de l’hépatite C.

Jean-François Delfraissy par du constat que « dans le cadre de son ATU (autorisation temporaire d’utilisation), une de ces molécules coûte environ 50 000 euros pour un traitement complet. Son association à un deuxième AAD (antiviral à action directe) pourrait porter le total à 80 000 euros. »

Compte tenu de ce coût exorbitant pour la collectivité, Jean-François Delfraissy propose que la « fixation du prix de ces nouveaux traitements contre l’hépatite C relève d’une solide évaluation technique et surtout d’une décision politique. »

Le directeur de l’ANRS considère aussi que le « juste prix » doit s’accompagner d’une « juste prescription » pour les médicaments, « celle qui respecte les recommandations dans un cadre d’évaluations régulières des pratiques. Une réflexion sur une nouvelle coordination des soins incluant les réseaux experts, les médecins spécialistes de ville et les associations de malades doit également être rapidement engagée. »

- Lire la tribune du directeur de l’ANRS : sur le site du Monde (abonné-e-s uniquement) ou sur le site de l’ANRS (ouvert à tou-te-s)