https://www.hepatites-info-service.org
faire un don
santé

Conseils pratiques pour les patients atteints de cirrhose

Travail, voyages, sport...
Conseils pratiques pour les patients atteints de cirrhose  - Date de mise à jourMise à jour le : 17/02/2010
envoyer l'article par mail Partager sur facebook
Diminuer la police Augmenter la police Version imprimable de cet article

Quels conseils pratiques peut-on donner à un patient atteint de cirrhose ?

- Sécurité sociale : les soins liés à la cirrhose sont remboursés à 100 %.

- Dentition : elle doit être surveillée car toute dent en mauvais état peut être à l’origine d’une infection générale du fait des microbes qui se trouvent en permanence dans la bouche et de la faiblesse des défenses au cours de la cirrhose.

- Conduite automobile : La cirrhose ralentit les réflexes dans la moitié des cas, sans que le conducteur en ait conscience. Une grande prudence s’impose.

- Travail : un travail non pénible est tout à fait possible, voire encouragé. Par contre, en cas de complications, le repos sera souvent prescrit par votre médecin.

- Voyages : l’altitude et l’avion sont autorisés. Toutefois, si vous êtes atteint de varices de l’œsophage, qui sont susceptibles de saigner brutalement, évitez tout voyage éloigné, notamment dans les régions à faible niveau sanitaire. Les vaccinations et le traitement préventif contre le paludisme sont autorisés.

- Activité physique : une activité physique douce et régulière est autorisée. Par contre, les efforts physiques pendant lesquels la respiration est par moments coupée sont très déconseillés, notamment si vous êtes atteint de varices de l’œsophage.

- Activité sexuelle : elle n’est pas ou peu perturbée dans les formes modérées de cirrhose. Par contre, en cas de cirrhose compliquée, on peut constater une impuissance chez l’homme et un arrêt des règles chez la femme jeune. N’hésitez pas à signaler ce type de troubles à votre médecin car certains traitements peuvent majorer ces troubles.

- Vaccinations : les vaccinations sont autorisées mais l’efficacité du vaccin peut être diminuée. La vaccination contre le virus de l’hépatite B est fortement recommandée.

- En cas de hernie du nombril : Celle-ci oblige souvent à porter une gaine. Mais, dans ce cas, protégez la peau avec un tissu doux. En effet, la peau recouvrant les hernies est très fragile. Consultez en urgence en cas de plaie de la peau couvrant la hernie ou en cas de douleur.

- En cas de troubles circulatoires des jambes : Sur les jambes également, la peau est très fragile. Une mauvaise cicatrisation après un petit traumatisme peut provoquer un ulcère chronique. Il faut donc avoir une bonne hygiène : par exemple, port de bottillons en cas de jardinage ; nettoyage de toute plaie avec un produit désinfectant.

L’article et ses sources