https://www.hepatites-info-service.org
faire un don

Echanges de seringues en prison : un Nobel dit oui

Echanges de seringues en prison : un Nobel dit oui - Date de mise à jourMise à jour le : 20/03/2012
envoyer l'article par mail Partager sur facebook
Diminuer la police Augmenter la police Version imprimable de cet article

Françoise Barré-Sinoussi, co-découvreuse du virus du sida et prix Nobel de médecine en 2008, se prononce pour la mise en place de programmes d’échanges de seringues expérimentaux en milieu carcéral français.

Les études PREVACAR(DGS/INVS) et PRI2DE (ANRS) confirment la situation sanitaire dramatique des prisons françaises :

- une prévalence Prévalence Nombre de cas déclarés d’une maladie ou d’un trouble (cas nouveaux et cas déjà déclarés) divisé par la population totale, sur une période donnée ou à un moment défini. du VIH de 2 % (10 fois supérieure à la population générale) ; 28,4 % des personnes sont au stade sida,

- une prévalence de l’hépatite C de 4, 8 % (4 à 5 fois supérieure à la population générale).

Regarder l’intervention vidéo de Françoise Barré-Sinoussi interrogée par le TRT-5

Hépatites Info Service est membre du TRT-5