https://www.hepatites-info-service.org
faire un don

Attente avant une greffe

4. Attente avant une greffe - Date de mise à jourMise à jour le : 16/01/2006
envoyer l'article par mail Partager sur facebook
Diminuer la police Augmenter la police Version imprimable de cet article

La liste d’attente

Lorsqu’il n’existe pas d’autre alternative à la transplantation et qu’il n’existe pas de contre-indication à cette transplantation, les patients sont placés sur une liste d’attente auprès de l’établissement français des greffes (EFG), organisme officiel qui a pour but de :
- centraliser les patients en liste d’attente,
- de réguler la distribution des greffons disponibles.

L’inscription officielle sur la liste d’attente gérée par l’Établissement français des greffes (EFG) s’effectue directement par le médecin responsable du centre de transplantation qui seul a accès à cette liste informatique.

Le délai d’attente

Le délai d’attente est très variable, de quelque jours à plusieurs mois, voire une année. Il dépend en particulier du groupe sanguin auquel appartient le malade.

Toutes les transplantations hépatiques sont réalisées en "isogroupe ABO", ce qui signifie que les greffons O sont attribués aux receveurs O, les greffons A aux receveurs A, etc.

Les candidats à la greffe de groupe sanguin O sont nombreux (le groupe O est majoritaire). Ils attendent donc plus longtemps que les malades de groupe A.

Pour le groupe B ou AB, le délai est très variable. Il existe malheureusement plus de patients en attente que de greffons proposés.

Les contre-indications temporaires (ou CIT)

Si le patient a des problèmes de santé transitoires qui nécessitent un traitement, l’inscription sera suspendue, et le patient sera en "contre-indication temporaire" (CIT).

L’appel de l’équipe de transplantation

Dans la majorité des cas, les malades attendent la transplantation à domicile. Ils laissent leurs coordonnées téléphoniques au centre de transplantation. La coordination hospitalière représentant l’EFG dans les hôpitaux contacte l’équipe de transplantations pour lui attribuer un greffon compatible avec un des malades en attente. Un des membres de l’équipe de transplantations appelle le malade inscrit et lui demande de se présenter sans délai dans le service de transplantation (voir aussi Le Guide du futur transplanté).

Toutefois, même après l’hospitalisation en vue de la transplantation, l’intervention peut être annulée pour l’une des raisons suivantes :

- la présence d’une infection aiguë non contrôlée chez le futur greffé,
- un greffon en mauvais état après évaluation au cours du prélèvement par l’équipe effectuant cette intervention,
- la survenue d’une super urgence (malade présentant une hépatite fulminante) dans un autre centre français qui devient prioritaire pour tout greffon prélevé.

Liens :

- Transhepat
- www.ouest-transplant.org
- www.snfge.asso.fr

Sources :

- Bilan des activités de prélèvement et de greffe en France en 2004 (EFG), AFEF (Association Française pour l’Étude du Foie)
- SNFGE (Société Nationale Française de Gastro-Entérologie)
- INSERM
- Conférence de consensus : indications de la transplantation hépatique, 2005

Sources :

- AGENCE DE LA BIOMÉDECINE, Bilan des activités de prélèvement et de greffe en France, 2005.

- HAUTE AUTORITÉ DE SANTE, Conférence de consensus Indications de la transplantation hépatique, 19 et 20 janvier 2005, Lyon (Palais des congrès), texte des recommandations (version courte), HAS, St Denis, 2005, 16 p.

Pour en savoir plus...

- SNFGE (Société Nationale Française de Gastro-Entérologie)
- INSERM
- www.ouest-transplant.org
- www.snfge.asso.fr