https://www.hepatites-info-service.org
faire un don

Evolution d’une hépatite virale

6. Evolution d’une hépatite virale - Date de mise à jourMise à jour le : 27/04/2017
envoyer l'article par mail Partager sur facebook

A la période d’incubation succède la phase aiguë. Une hépatite fulminante est une urgence et nécessite une greffe du foie. Seules les hépatites B, C et D peuvent évoluer vers la chronicité.

Diminuer la police Augmenter la police Version imprimable de cet article

Après un délai plus ou moins long dit "phase d’incubation", le virus est responsable d’une hépatite aiguë. Cette phase de la maladie est le plus souvent asymptomatique. L’évolution peut aboutir à une guérison spontanée.

Cependant deux types de complications peuvent survenir :

1) l’hépatite fulminante : dans de rares cas, pour les virus A, B, D, E, l’atteinte du foie peut être totale et massive. Le pronostic vital est engagé et une greffe de foie en urgence est souvent nécessaire,

2) l’hépatite chronique : elle concerne les hépatites B, C et D (jamais la A et la E).

La progression de l’hépatite chronique peut aboutir à une cirrhose, elle-même important facteur de risque pour le cancer primitif du foie Cancer primitif du foie Se dit du cancer qui prend d’abord naissance dans le foie et peut se propager vers d’autres organes. .

Sources :

- Histoire naturelle des hépatites virales. Christian Mongin, Médecin généraliste, Evry, France. 26 Juillet 2012 http://devsante.org/base-documentaire/medecine/histoire-naturelle-des-hepatites-virales