https://www.hepatites-info-service.org
faire un don

Hépatite C : forte hausse annoncée du nombre de patient-es

Hépatite C : forte hausse annoncée du nombre de patient-es - Date de mise à jourMise à jour le : 4/04/2011
envoyer l'article par mail Partager sur facebook
Diminuer la police Augmenter la police Version imprimable de cet article

La mise sur le marché de nouveaux traitements du virus de l’hépatite C génotype 1, prévue fin 2011, devrait entraîner une nette augmentation du nombre de patient-es traité-es, selon l’ANRS (agence nationale de recherches sur le sida et les hépatites virales).

Quand l’accès aux antiprotéases spécifiques du VHC génotype 1 (le télaprévir et le bocéprévir) aura été élargi, le nombre de personnes suivies usagères d’un service de maladies infectieuses pourrait se voir multiplié par 3 ou même par 4. De 5000 en 2010, il pourrait atteindre 15 000 voire 20 000 en 2012.

Ces nouvelles molécules, qui améliorent considérablement le taux de réponse virale soutenue (assimilée à une guérison du VHC) ne sont actuellement disponibles que par le biais d’une ATU (Autorisation Temporaire d’Utilisation). Il s’agit d’une procédure permettant de rendre un nouveau médicament disponible à certaines personnes ou à certains groupes de personnes avant son autorisation de mise sur le marché.

Comment l’hôpital gérera-t-il ce flux imprévu ? Quelles conséquences pour l’organisation des soins ? C’est la question que pose l’ANRS dans un communiqué publié lundi 4 avril 2011.

Laurent Rossignol