https://www.hepatites-info-service.org
faire un don

Hépatites et drogues injectables

Hépatites et drogues injectables - Date de mise à jourMise à jour le : 2/06/2009
envoyer l'article par mail Partager sur facebook
Diminuer la police Augmenter la police Version imprimable de cet article

Les hépatites B et C se transmettent très facilement lors d’une injection avec du matériel souillé.

Cela est dû à la virulence de ces virus, et au fait que l’injection constitue la voie « royale » pour transmettre un virus qui circule dans le sang.

Si on se rappelle que le VIH/sida se transmet facilement lors d’une injection réalisée dans de mauvaises conditions, on peut se dire que l’hépatite C se transmet 10 fois plus facilement, et l’hépatite B 100 fois mieux...

Aujourd’hui, la plupart des usagers de drogues injectables savent qu’il ne faut pas utiliser une seringue à plusieurs. Pourtant, les contaminations par l’hépatite C continuent de se produire. On pense que 80 % des usagers de drogues injectables sont porteurs du VHC (virus de l’hépatite C), et que la contamination se fait le plus souvent au cours des deux premières années de toxicomanie.

Pour plus d’informations, cliquez ici