https://www.hepatites-info-service.org
faire un don

Indications et contre-indications

2. Indications et contre-indications - Date de mise à jourMise à jour le : 16/01/2006
envoyer l'article par mail Partager sur facebook
Diminuer la police Augmenter la police Version imprimable de cet article

Qu’est-ce qu’une transplantation hépatique ?

Il s’agit de la greffe d’un organe, en l’occurrence le foie, d’un individu à un autre.

Quand envisage-t-on une transplantation hépatique ?

La transplantation hépatique s’adresse aux malades ayant une insuffisance hépatique terminale, c’est-à-dire quand le foie n’arrive plus à assurer ses fonctions d’une façon adaptée.

En cas de :
- hépatite fulminante : la vie du malade est menacée à très court terme.

- décompensation de la cirrhose : la vie du malade est également en jeu à court terme et il n’y a pas d’amélioration possible avec un traitement médicamenteux.

- hépatocarcinome (cancer du foie) en cas de :

  • lésion unique < 5 cm de diamètre
  • ou jusqu’à 3 nodules < 3 cm de diamètre.

Quelles sont les contre-indications à la transplantation hépatique ?

- Absolues :

  • défaillance viscérale extra-hépatique (coeur, poumon, cerveau),
  • déficit immunitaire acquis ou congénital,
  • processus infectieux non contrôlé,
  • tumeur maligne extra-hépatique présumée non guérie.

- Relatives :

  • âge (discuter cas par cas au-delà de 65 ans),
  • état psychique et social.

Sources :

- AGENCE DE LA BIOMÉDECINE, Bilan des activités de prélèvement et de greffe en France, 2005.

- HAUTE AUTORITÉ DE SANTE, Conférence de consensus Indications de la transplantation hépatique, 19 et 20 janvier 2005, Lyon (Palais des congrès), texte des recommandations (version courte), HAS, St Denis, 2005, 16 p.

Pour en savoir plus...

- SNFGE (Société Nationale Française de Gastro-Entérologie)
- INSERM
- www.ouest-transplant.org
- www.snfge.asso.fr