https://www.hepatites-info-service.org
faire un don
Forum SOS Hépatites 2009

« L’Alsace est très touchée par les hépatites virales. »

Armand Berthomé (HIS-SOS Hépatites)
« L’Alsace est très touchée par les hépatites virales. » - Date de mise à jourMise à jour le : 26/11/2009
envoyer l'article par mail Partager sur facebook
Diminuer la police Augmenter la police Version imprimable de cet article

HIS : A Strasbourg, en plus de vos fonctions pour Sida Info Service-Hépatites Info Service, vous voici coordinateur de SOS Hépatites. Pourquoi cette nouvelle casquette ?

Armand Berthomé (AB) : Je reste en effet délégué régional de Sida Info Service-Hépatites Info Service Est sur une partie de mon temps de travail. Quant à la nouvelle fonction que j’assume au sein de SOS Hépatites, elle survient comme une évolution naturelle entre nos deux structures. SOS Hépatites Alsace est récente et depuis la création de la délégation de Strasbourg de Sida Info Service en 2007 à la suite de la fermeture du pôle d’écoute, nous n’avons cessé de nous rapprocher pour effectuer du travail en commun. Au début SOS Hépatites ne souhaitait pas créer de postes salariés. Mais l’association se développant, un budget a été obtenu pour financer partiellement un poste de coordinateur permettant de créer des partenariats et engager des actions communes. Comme Sida Info Service-Hépatites Info Service et SOS Hépatites travaillaient de fait ensemble depuis longtemps, l’accord a été vite conclu.

HIS : Quelles sont ces actions communes dont vous parlez ?

AM : Il faut savoir que l’Alsace est une région particulièrement touchée par les hépatites virales, en particulier par l’hépatite B dont le taux est très supérieur à la moyenne nationale. Nous effectuons donc de concert des interventions auprès des scolaires ou des infirmiers par exemple, non seulement pour des actions de prévention, d’information et de sensibilisation au hépatites virales mais aussi pour parler du VIH/sida. Ces interventions sur ces deux thématiques se font au même niveau afin d’être articulées de façon homogène. Ces interventions se développent de plus en plus car les demandes sont nombreuses. Nous réalisons aussi un gros travail sur la question du dépistage du VIH et des hépatites. Enfin, SOS Hépatites est avant tout une association « d’hépatants », comme ils se nomment eux-mêmes, c’est-à-dire une association de malades. J’aide donc à faire mieux connaître l’association auprès du public et surtout auprès des professionnels libéraux et hospitaliers pour qu’ils puissent orienter leurs patients vers un lieu ressource. Parfois les médecins manquent de temps pour répondre de façon exhaustive aux demandes de leurs malades. Or SOS Hépatites dispose d’un lieu d’accueil en plein centre ville pour accueillir le public et répondre à toutes sortes de questions. Celles qui portent sur la pathologie elle-même et qui ne relèvent pas forcément du médical, celles qui concernent la famille, les aspects socio-économiques, juridiques…

HIS : SOS Hépatites oriente-t-elle sur la ligne téléphonique d’information et de soutien d’Hépatites Info Service, le 0 800 845 800 ?

AM : SOS Hépatites dispose de sa propre ligne téléphonique animée par des bénévoles et une personne salariée. Mais ils ne peuvent pas répondre à toutes les demandes. Hépatites Info Service offre un autre type d’informations comme les orientations grâce à son annuaire national. Hépatites Info Service est d’ailleurs le premier à orienter vers SOS hépatites pour des gens qui souhaitent entrer en contact avec une association de proximité. Encore une fois, la collaboration se fait naturellement. Tout cela s’articule très bien.

Propos recueillis par Alain Miguet pour Hépatites Info Service

Lire aussi « Les malades du foie sont des malades oubliés. »

SOS Hépatites Alsace - 23, rue de la 1ère Armée - 67000 Strasbourg

Tél. : 03 88 24 26 01 - Mail : alsace soshepatites.org

Le site SOS Hépatites Alsace