https://www.hepatites-info-service.org
faire un don

La prison, un lieu de prise en charge d’une hépatite chronique

1. La prison, un lieu de prise en charge d’une hépatite chronique - Date de mise à jourMise à jour le : 20/04/2017
envoyer l'article par mail Partager sur facebook
Diminuer la police Augmenter la police Version imprimable de cet article

Depuis la loi du 18 janvier 1994, le mesures de prévention et de soins entre milieu libre et prison doivent être identiques.

L’incarcération doit donc être l’occasion de faire un point complet sur son état de santé et sur les nécessités de traiter son hépatite.

Des médecins généralistes mais aussi spécialistes (hépatologues, infectiologues, psychiatres...) sont accessibles dans de nombreux établissements.

Cependant un rapport Igas - IGSJ 2015 note "que l’offre de soins est insuffisante et très disparate entre les établissements pénitentiaires".

Sources :

- vie-publique.fr, Les droits de la personne détenue - Déc. 2016

- Prise en charge des personnes infectées par les virus de l’hépatite B ou de l’hépatite C - Rapport de recommandations 2014, sous la direction du Pr Daniel Dhumeaux