https://www.hepatites-info-service.org
faire un don

Diagnostic d’une cirrhose

6. Diagnostic d’une cirrhose - Date de mise à jourMise à jour le : 13/01/2009
envoyer l'article par mail Partager sur facebook
Diminuer la police Augmenter la police Version imprimable de cet article

Lorsque les symptômes d’une cirrhose parvenue à un stade avancé existent, le diagnostic est évident.

Mais avant ce stade, pendant des années, le diagnostic peut être difficile. L’examen clinique recherchera :
- les habitudes alimentaires et, notamment, sur la consommation de boissons alcoolisées,
- les médicaments utilisés
- le mode de vie
- l’existence éventuelle de maladies du foie dans la famille ou l’entourage.

Le bilan paraclinique comportera :
- Un bilan sanguin, afin de préciser le degré d’atteinte du foie et l’activité de la maladie : taux de prothrombines, transaminases Transaminases Les transaminases sont des enzymes qui ont une activité métabolique à l’intérieur des cellules. Ces enzymes sont présentes dans plusieurs tissus (foie, cœur, reins, muscles...) reflétant ainsi l’activité du foie et du cœur. Leur augmentation témoigne d’une lésion cellulaire dans le foie, le cœur, les muscles ou les reins.
Il existe deux types de transaminases : les SGPT, signifiant Sérum Glutamopyruvate Transférase (appelées aussi ALAT, Alanine-Aminotransférase) et les SGOT, pour Sérum Glutamooxaloacétate Transférase (dénommées également ASAT, pour Aspartate-Aminotransférase).
L’ALAT, ou SGPT, se trouve principalement dans le foie. Ainsi dans les maladies du foie, l’élévation des ALAT est supérieure à l’élévation des ASAT, alors que dans les maladies des muscles, l’élévation des ALAT est inférieure à l’élévation des ASAT.
, phosphatases alcalines, gamma GT, bilirubine Bilirubine

 

La bilirubine est un pigment de couleur jaune qui se trouve dans la bile, le liquide sécrété par le foie.

,
- électrophorèse des protéines, sodium, potassium et créatinine, alfa fœto-protéine
- Une échographie, afin d’apprécier le volume du foie, les modifications de sa forme et de sa structure et dépister l’apparition de nodules suspects.
- Une endoscopie haute (" fibroscopie gastrique "), afin de repérer les varices œsophagiennes qui constituent une menace d’hémorragie.
- Une biopsie du foie par voie transjugulaire

Sources :

- HAUTE AUTORITE DE SANTE, Recommandations professionnelles : prise en charge des complications chez les malades atteints de cirrhose, St Denis, HAS, 09/2007, 39 p.

- INSTITUT NATIONAL DE PREVENTION ET D’EDUCATION POUR LA SANTE, Hépatite C : du dépistage au traitement, questions et réponses à l’usage des patients, St Denis, Inpes, 2007, 73 p.