https://www.hepatites-info-service.org
faire un don

Le traitement de l’hépatite C chronique est-il dangereux pour le bébé si ma partenaire est enceinte ?

3. Le traitement de l’hépatite C chronique est-il dangereux pour le bébé si ma partenaire est enceinte ? - Date de mise à jourMise à jour le : 24/04/2017
envoyer l'article par mail Partager sur facebook
Diminuer la police Augmenter la police Version imprimable de cet article

Oui, le traitement contre le VHC est dangereux pour l’enfant qu’elle porte avec un risque de malformations fœtales.

Quand le traitement comporte de la ribavirine, un délai de 4 mois est recommandé entre la fin du traitement antiviral et le début d’une grossesse.

Pour l’homme, la procréation est contre-indiquée durant les traitements incluant de la ribavirine et jusqu’à 7 mois après l’arrêt de la ribavirine. Il est également recommandé à l’homme traité par ribavirine d’utiliser des préservatifs en cas de rapports sexuels avec une femme enceinte.

Compte tenu du peu de données disponibles pour les agents antiviraux directs (AAD), il est recommandé d’utiliser les mêmes précautions que pour la ribavirine.

Sources :

- Association Française pour l’Etude du Foie (AFEF), Recommandations sur la prise en charge de l’hépatite virale C - Mars 2017

- Prise en charge thérapeutique et suivi de l’ensemble des personnes infectées par le virus de l’hépatite C - Rapport de recommandations 2016