https://www.hepatites-info-service.org
faire un don

Les hépatites herpétiques

3. Les hépatites herpétiques - Date de mise à jourMise à jour le : 23/05/2017
envoyer l'article par mail Partager sur facebook
Diminuer la police Augmenter la police Version imprimable de cet article

Chez l’adulte, l’hépatite herpétique est rare.

Ces hépatites sont en général sévères voire fulminantes, favorisées par une immuno­dépression ou un traitement immunosuppresseur même de courte durée.

L’augmentation des transaminases Transaminases Les transaminases sont des enzymes qui ont une activité métabolique à l’intérieur des cellules. Ces enzymes sont présentes dans plusieurs tissus (foie, cœur, reins, muscles...) reflétant ainsi l’activité du foie et du cœur. Leur augmentation témoigne d’une lésion cellulaire dans le foie, le cœur, les muscles ou les reins.
Il existe deux types de transaminases : les SGPT, signifiant Sérum Glutamopyruvate Transférase (appelées aussi ALAT, Alanine-Aminotransférase) et les SGOT, pour Sérum Glutamooxaloacétate Transférase (dénommées également ASAT, pour Aspartate-Aminotransférase).
L’ALAT, ou SGPT, se trouve principalement dans le foie. Ainsi dans les maladies du foie, l’élévation des ALAT est supérieure à l’élévation des ASAT, alors que dans les maladies des muscles, l’élévation des ALAT est inférieure à l’élévation des ASAT.
est très importante.

Le diagnostic d’hépatite herpétique repose sur la biopsie hépatique. Le virus herpès peut être aussi identifié par PCR dans le sang et isolé dans les lésions cutanéo-muqueuses si elles existent. La sérologie par la mise en évidence des IgM anti herpès peut aider au diagnostic mais sa négativation n’élimine pas celui-ci.

En cas de grossesse, les femmes doivent être particulièrement attentives et se faire soigner au plus vite.