https://www.hepatites-info-service.org
faire un don

Les hépatites non alcooliques stéatosiques (NASH)

6. Les hépatites non alcooliques stéatosiques (NASH) - Date de mise à jourMise à jour le : 24/05/2017
envoyer l'article par mail Partager sur facebook
Diminuer la police Augmenter la police Version imprimable de cet article

La stéato-hépatite non alcoolique est aussi appelée stéato-hépatite métabolique ou NASH (Non Alcoolic Steato Hepatitis). La stéatose est caractérisée par une surcharge en graisse du foie.

NASH et excès de poids

La NASH se présente comme une lésion des cellules du foie. Cette maladie est le plus souvent asymptomatique. Sa fréquence, liée à l’excès de poids, est actuellement en augmentation dans les pays occidentaux (un excès de poids est observé dans 75 % des cas). Pour environ 1/3 des patients, le risque de la NASH est l’évolution vers différents degrés de fibrose, vers une cirrhose et favorise ainsi l’apparition d’un carcinome hépato-cellulaire.

Caractéristiques

La NASH est caractérisée par :

La plupart des cirrhoses autrefois considérées comme inexpliquées seraient liées à une NASH. En France, environ 10 000 cirrhoses (sur 200 000) pourraient relever de cette cause.

Traitement de la NASH

Lorsqu’elle n’est pas encore parvenue à un stade de cirrhose, le traitement de la NASH consiste notamment :

  • à limiter le surpoids par le régime et l’exercice physique,
  • à combattre l’insulino-résistance par la prescription de médicaments anti diabétiques oraux, etc.

Le suivi de la NASH parvenue à un stade de cirrhose vise plutôt le dépistage précoce et la prise en charge des complications de la cirrhose. Chez certains malades les plus gravement atteints, une transplantation hépatique a été proposée.