https://www.hepatites-info-service.org
faire un don

Qui vacciner en milieu professionnel ?

70. Qui vacciner en milieu professionnel ? - Date de mise à jourMise à jour le : 19/12/2018
envoyer l'article par mail Partager sur facebook

La vaccination contre l’hépatite B est obligatoire pour certains professionnels.

Diminuer la police Augmenter la police Version imprimable de cet article

Professions concernées

L’arrêté du 15 mars 1991 (modifié par l’arrêté de 2005) liste les professionnels devant être immunisés :

● Etablissements relevant de la loi hospitalière,

● Dispensaires ou centres de soins,

● Etablissements de protection maternelle et infantile (P.M.I.) et de planification familiale,

● Etablissements de soins dentaires,

● Etablissement sanitaire des prisons,

● Laboratoires d’analyses de biologie médicale,

● Centres de transfusion sanguine,

● Postes de transfusion sanguine,

● Etablissements de conservation et de stockage de produits humains autres que sanguins,

● Etablissements et services pour l’enfance et la jeunesse handicapées,

● Etablissements et services d’hébergement pour adultes handicapés,

● Etablissements d’hébergement pour personnes âgées,

● Services sanitaires de maintien à domicile,

● Etablissements et services sociaux concourant à la protection de l’enfance,

● Etablissements de garde d’enfants d’âge préscolaire,

● Etablissements de formation des personnels sanitaires,

● Services communaux d’hygiène et de santé,

● Entreprises de transport sanitaire,

● Services de médecine du travail,

● Centres et services de médecine préventive scolaire,

● Services d’incendie et de secours.

Immunisation des étudiants

L’arrêté du 6 mars 2007 liste les élèves et étudiants des professions médicales et pharmaceutiques et des autres professions de santé, pris en application de l’article L. 3111-4 du code de la santé publique. Les étudiants sont soumis aux obligations d’immunisation quand ils s’inscrivent dans un établissement d’enseignement ou au plus tard avant de commencer leurs stages.

● Médecin,

● Chirurgien – dentiste,

● Pharmacien,

● Sage-femme,

● Infirmier, infirmier spécialisé,

● Masseur-kinésithérapeute,

● Pédicure podologue,

● Manipulateur d’électroradiologie médicale,

● Aide-soignant,

● Auxiliaire de puériculture,

● Ambulancier,

● Technicien en analyses médicales.

Le rôle du médecin du travail consiste à évaluer le risque d’exposition professionnelle selon l’activité, récupérer le document relatif à la vaccination (considéré comme complet si la spécialité vaccinale, le numéro des lots, les doses et dates d’injection sont précisés) et déterminer une éventuelle contre-indication vaccinale temporaire ou définitive.

En présence du document complet une personne ayant un taux d’AC anti-HbS > 100 UI/l, même ancien, est considérée comme définitivement immunisée.

Sources :

- Ministère des Affaires sociales et de la Santé, Calendrier vaccinal 2018
- Arrêté du 15 mars 1991 (modifié par l’arrêté de 2005)

- Arrêté du 6 mars 2007

- Article L. 3111-4 du Code de la santé publique (CSP).