https://www.hepatites-info-service.org
faire un don

VHA en hausse dans les Hauts-de-France

VHA en hausse dans les Hauts-de-France  - Date de mise à jourMise à jour le : 6/06/2017
envoyer l'article par mail Partager sur facebook
Diminuer la police Augmenter la police Version imprimable de cet article

143 cas d’hépatite aiguë A (VHA) ont été recensés depuis le 1er janvier 2017 dans les Hauts-de-France : 4 en janvier, 10 en février, 36 en mars, 38 en avril et 55 en mai. Le nombre de cas est six fois plus élevé que celui déclaré en 2016 sur la même période.

Les 25-64 ans constituent la classe d’âge la plus touchée (81 % des cas), dans laquelle les hommes, âgés de 25 à 44 ans, représentent 92 % des cas.

Près des 2/3 (62 %) des cas masculins ont rapporté avoir eu des relations sexuelles avec des hommes dans les semaines précédant le début de l’infection.

Une campagne d’information et de vaccinations a été lancée par l’Agence régionale de santé (ARS) des Hauts-de-France via les professionnels de santé, associations, CEGIDD, lieux de rencontre (saunas, boîtes gays)…

Cependant le contexte actuel de pénurie rend difficile voire impossible l’accès aux vaccins contre l’hépatite A, et l’hépatite B, dans les officines.

L’ARS des hauts-de-France a mis à disposition des vaccins anti-VHA dans certains CEGIDD. Les coordonnées de ces centres figurent sur les affiches, cartes et dépliants diffusés dans la région.

Une augmentation des cas d’hépatite aiguë A chez des hommes gays a également été observée ces derniers mois dans d’autres régions comme l’Ile-de-France, la Normandie ou Provence-Alpes-Côtes d’Azur.