https://www.hepatites-info-service.org
faire un don

VHB : intérêt d’un rattrapage vaccinal tardif

VHB : intérêt d’un rattrapage vaccinal tardif - Date de mise à jourMise à jour le : 24/01/2013
envoyer l'article par mail Partager sur facebook
Diminuer la police Augmenter la police Version imprimable de cet article

Tout le monde se souvient de la polémique qui a suivi, en France, la campagne de vaccinations contre l’hépatite B (VHB) de 1994-1998. Elle a contribué au non respect du calendrier vaccinal chez beaucoup de personnes. En dépit de trois injections nécessaires pour ce vaccin, beaucoup se sont arrêtées à deux.

Une étude présentée par l’Institut de Veille sanitaire dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire du 22 janvier 2013 à partir d’une enquête menée en centre de vaccinations sur des patients non à jour de la 3ème dose de leur vaccin montre l’intérêt d’un rattrapage vaccinal tardif.

Alors que le délai moyen de retard, chez les patients de cette étude, était de 6, 5 ans, plus de 90 % des patients mis à jour de leur vaccination contre l’hépatite B et contrôlés sérologiquement ont obtenu un résultat positif en anticorps anti-HBs.

Au vu de ces résultats, un délai de retard important entre les deux premières doses et la 3ème dose de vaccin contre l’hépatite B ne doit pas être un frein à la mise à jour de cette vaccination.