https://www.hepatites-info-service.org
faire un don

Vaccin contre l’hépatite B : l’AFSSAPS maintient ses recommandations

Vaccin contre l’hépatite B : l’AFSSAPS maintient ses recommandations - Date de mise à jourMise à jour le : 3/10/2008
envoyer l'article par mail Partager sur facebook
Diminuer la police Augmenter la police Version imprimable de cet article

Depuis quelques jours, une étude menée par l’équipe du professeur Tardieu (hôpital Kremlin-Bicêtre) sur le vaccin contre l’hépatite B, et plus particulièrement le vaccin Engerix B®, suscite la polémique. Cette étude démontrerait que la vaccination contre le VHB chez l’enfant pourrait être associée à un risque accru de développer une sclérose en plaques (SEP).

Dans un communiqué, l’AFSSAPS indique que la Commission nationale de pharmacovigilance, qui a examiné les résultats de cette étude le 30 septembre 2008, ne modifie pas les conclusions qu’elle a émises lors de sa séance du 29 janvier 2008.

Elle confirme que "l’ensemble des données de pharmacovigilance et de pharmaco-épidémiologie ne remet pas en cause le rapport bénéfice / risque du vaccin contre le virus de l’hépatite B".

La Commission nationale considère en effet que « le résultat principal et majeur de cette étude ne fait pas apparaître de lien entre la vaccination contre l’hépatite B et le risque de SEP, et qu’en raison des multiples limites évoquées lors de la séance, les résultats de l’analyse du sous-groupe d’enfants ayant respecté le calendrier vaccinal présentent les caractéristiques d’un résultat fortuit ».

Rappelons qu’il y a en France plus de 300 000 porteurs chroniques du virus de l’hépatite B.