https://www.hepatites-info-service.org
faire un don

ViraféronPeg : l’Afssaps conseille aux patients de contacter leur médecin

ViraféronPeg : l’Afssaps conseille aux patients de contacter leur médecin - Date de mise à jourMise à jour le : 10/02/2012
envoyer l'article par mail Partager sur facebook
Diminuer la police Augmenter la police Version imprimable de cet article

L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a publié un communiqué à la suite de la révélation par le journal Libération d’un dysfonctionnement du stylo servant à injecter le ViraferonPeg, utilisé dans le traitement contre l’hépatite C.

L’Afssaps déclare avoir reçu le 8 février 2012 le laboratoire MSD-France (Merck) et s’est entretenue avec le Pr. Albert Tran, chef du service d’hépato-gastroentérologie de l’hôpital de l’Archet (Nice), qui a lancé une alerte sur le fonctionnement des stylos injecteurs de ViraféronPeg, commercialisé par cette firme. Le Pr. Tran a confirmé les termes de son alerte, à savoir des difficultés d’utilisation pouvant aboutir à la non injection ou à l’injection partielle du produit.

MSD-France a reconnu avoir été destinataire de nombreuses réclamations sur le fonctionnement du stylo injecteur (250 en 2011) et envisage d’apporter des modifications techniques voire de repenser la conception du dispositif.

Dans l’immédiat, l’Afssaps conseille aux patients de reprendre contact avec les professionnels de santé qui les surveillent pour qu’ils s’assurent avec eux de l’utilisation correcte de leur stylo injecteur et de l’efficacité de leur traitement.

Dans les 10 jours, l’Afssaps mettra en place un comité d’experts chargé de préciser les risques liés à ces dysfonctionnements et de proposer les mesures adaptées à la garantie de l’efficacité du traitement.

- Lire le communiqué intégral sur le site de l’Afssaps