https://www.hepatites-info-service.org
faire un don

Surveillance de la cirrhose chez une personne sans traitement

8. Surveillance de la cirrhose chez une personne sans traitement - Date de mise à jourMise à jour le : 13/01/2009
envoyer l'article par mail Partager sur facebook
Diminuer la police Augmenter la police Version imprimable de cet article

La surveillance en cas de cirrhose doit être renforcée en raison des risques de décompensation ou de cancer du foie.
- Pour le dépistage du carcinome hépato-cellulaire (CHC) :

  • Dosage de l’alfa fœto-protéine et échographie abdominale tous les 6 mois.
  • La surveillance doit être plus étroite lorsqu’il existe des facteurs prédictifs d’évolution péjorative vers le CHC (âge > 50 ans, sexe masculin, consommation d’alcool, insuffisance hépato-cellulaire, élévation de l’alfa-fœtoprotéine),

- Pour la recherche de varices œsophagiennes ou gastriques :

  • Fibroscopie œso-gastro-duodénale tous les 1 à 4 ans.

Recommandations :

- Arrêter impérativement toute consommation de boissons alcoolisées
- Limiter la prise de sel et réduire l’apport alimentaire en protéines (viandes, fromages...) selon l’avis du médecin.

Sources :

- HAUTE AUTORITE DE SANTE, Recommandations professionnelles : prise en charge des complications chez les malades atteints de cirrhose, St Denis, HAS, 09/2007, 39 p.

- INSTITUT NATIONAL DE PREVENTION ET D’EDUCATION POUR LA SANTE, Hépatite C : du dépistage au traitement, questions et réponses à l’usage des patients, St Denis, Inpes, 2007, 73 p.