Hépatite E

L’hépatite E est une maladie infectieuse du foie due à un virus E (VHE) identifié pour la première fois en 1983. Le VHE provoque une hépatite aiguë qui disparaît après quelques semaines d’évolution.

Comme le VHA, le virus de l’hépatite E (VHE) se transmet dans des conditions d’hygiène précaires, par l’eau ou les aliments contaminés ; on le retrouve dans les selles de personnes infectées. Elle est endémo-épidémique dans les pays en développement où la fourniture en eau potable et l’assainissement ne sont pas maitrisés. Dans les pays industrialisés, l’hépatite E est sporadique, importée ou autochtone, survenant principalement par consommation de produits contaminés provenant d’animaux réservoirs du VHE (porcs, sangliers, cerfs).

La France figure parmi les pays les plus touchés par l’hépatite E. 200 à 300 cas sont signalés chaque année, selon l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses).

Cause

L’hépatite E est due à un virus, le VHE, dont l’identification date de 1983. Le virus est excrété dans les selles des sujets infectés et pénètre dans l’organisme (...)

TRANSMISSION

La transmission du virus de l'hépatite E (VHE) est identique à celle de l'hépatite A avec des cas (...)

ÉVOLUTION

Après une durée d’incubation de 20 à 75 jours (en moyenne 40 jours), l’hépatite E se présente sous les (...)

SYMPTÔMES

L’hépatite aiguë du VHE est semblable à celle de du VHA et donc, le plus souvent (...)

Prévention

Des recommandations spécifiques à l'hépatite E existent afin de prévenir la transmission (...)

Votre avis compte

Cet article vous a-t-il été utile ?