https://www.hepatites-info-service.org
faire un don

Tatouage et piercing sous haute surveillance

Tatouage et piercing sous haute surveillance - Date de mise à jourMise à jour le : 19/06/2006
envoyer l'article par mail Partager sur facebook
Diminuer la police Augmenter la police Version imprimable de cet article

Hépatites Info Service lance une campagne de sensibilisation auprès des jeunes sur les risques encourus lors de tatouage ou piercing réalisés sans respecter toutes les règles d’hygiène. Dans le spot, l’annonce les conduit tout d’abord à s’interroger sur les conditions dans lesquelles le piercing ou le tatouage doit être réalisé. Puis, sans être alarmiste, le message crée le trouble et leur fait comprendre que :

- l’hépatite est une maladie grave,
- ils ont pu être contaminés lors d’un tatouage ou d’un piercing,
- ils peuvent faire un dépistage.

Des risques de contamination méconnus Les pratiques de tatouage et de piercing ne sont pas toujours réalisées dans les règles d’hygiène satisfaisantes. Elles peuvent alors présenter des risques de contamination d’hépatites.

Les hépatites B et C sont souvent silencieuses et encore très mal connues : Elles se transmettent par le sang, l’évolution de ces virus est très longue et il n’existe pas de symptôme pour les déceler. La progression de l’hépatite chronique peut aboutir à une cirrhose et expose au risque de cancer du foie.

En France, on estime à :
- 500 000, le nombre de personnes contaminées par l’hépatite C,
- 300 000, les porteurs chroniques de l’hépatite B,
- 400 000 personnes ignorent encore leur statut vis-à-vis de ces hépatites virales,
- 5 000 personnes meurent chaque année des conséquences d’une hépatite.

La région PACA est particulièrement touchée par le virus de l’hépatite C avec un taux de prévalence de 1,3%1, le plus élevé de France.

Des traitements existent. Plus le dépistage est précoce, plus ils peuvent être prescrits tôt afin d’éviter l’évolution vers une cirrhose voire un cancer du foie. Ils offrent dès lors des chances de guérison de l’ordre de 50% pour l’hépatite chronique C.

- Ecouter le spot radio
- Voir nos pages sur le tatouage et le piercing

1- Système de surveillance continue du virus de l’hépatite C de la région PACA, année 2004 - exploitation ORS PACA


Contact presse : Marie BASSMADJIAN, 06 11 55 66 72 – marie.bassmadjian yahoo.fr Florence NICOLAÏ GUERBE, 04 91 54 41 75 – marseille sida-info-service.org