L’hépatite B se transmet par la salive ? la sueur ? les selles ? l’urine ? les aliments ?

sexe oral
partage du matériel d'injection
pénétration anale ou vaginale
partage du matériel hygiénique (rasoir, brosse à dents) surtout en cas d'hépatite aigüe
échange de salive (baiser, morsure, etc.) surtout en cas d'hépatite aigüe ou de charge virale très élévée

Le virus de l'hépatite B se transmet par le sang, le sperme, les sécrétions vaginales ou la salive. Les rapports sexuels non protégés représentent, en France, le principal mode de contamination de l’hépatite B.

Le virus de l’hépatite B (VHB) peut aussi se transmettre lors d’un contact direct avec du sang infecté :

lors d’un partage d’aiguilles, de seringues, de préparation ou de matériel d’injection pour les usagers de drogue par voie intraveineuse. La transmission est également possible lors d’échange de pailles utilisées pour le "sniff",

par le partage de matériel tels brosses à dents, rasoirs, coupe-ongles,

des contaminations lors d’actes dentaires, de tatouages et piercings sont possibles en cas de non-respect des normes de stérilisation.