Comment obtenir un prêt malgré la maladie ?

Les problèmes de santé (hépatite A, B ou C) peuvent être considérés par les assureurs comme un risque aggravé lors de l’assurance de prêt immobilier. Des antécédents médicaux ou chirurgicaux, une maladie chronique, une incapacité ou une pathologie spécifique, une affection longue durée peuvent amener les compagnies d’assurances à vous faire une proposition d’assurance emprunteur avec une surprime sur les garanties ou des exclusions sur les garanties ITT ((Interruption Temporaire de Travail)) ou IPT (Invalidité Permanente et Totale).

Les contrats bancaires ne sont pas toujours très souples sur les risques médicaux. Il est donc souvent judicieux de mettre en place une délégation d’assurance de prêt immobilier (grâce aux lois Lagarde et Hamon) afin d’avoir toutes les chances d’être assuré au meilleur prix avec le moins d’exclusions possibles.

Pour l’obtention d’un prêt immobilier, il vous faudra remplir un questionnaire médical lors de la souscription de votre assurance emprunteur. Il vous sera éventuellement demandé un examen médical complémentaire. En cas de maladie grave, des solutions s’offrent à vous afin de trouver l’assureur qui acceptera de vous couvrir.

Si vous êtes usagers ponctuels de services de santé, personnes atteintes d’une maladie chronique et/ou lourde, proches d’un malade, aidants, le dispositif Droits des Malades Info 0 810 51 51 51 défend les malades depuis mars 2004 et leur permet d'être informés sur leurs droits.

Vous souhaitez être informé sur vos droits ? Appelez Droits des Malades Info au 0 810 51 51 51 (0,06€/min + prix de l'appel) les lundi de 13 h à 17 h, les vendredi de 9 h 30 à 13 h 30 (anonyme et confidentiel)

droits des malades 0810 51 51 51