Chiffres clés dans le monde

Hépatite A

L’hépatite A sévit sous forme sporadique ou épidémique dans le monde. Les zones de répartition géographique sont caractérisées par un taux d’infection faible, moyen ou élevé.

Pays à revenu faible : des conditions sanitaires et des pratiques en matière d’hygiène insatisfaisantes entraîne une infection courante. 90 % des enfants sont infectés par le virus de l’hépatite A avant l’âge de 10 ans, le plus souvent de manière asymptomatique.

Pays à revenu moyen : grâce à des conditions sanitaires plus ou moins favorables, beaucoup d’enfants échappent à l’infection et atteignent l’âge adulte sans être immunisés. L’apparition de flambées épidémiques peuvent alors provoquer des taux de morbidité importants.

Pays à revenu élevé : des conditions sanitaires et d’hygiène satisfaisantes permettent de faibles taux d’infection. La maladie peut survenir chez des adolescents et des adultes appartenant à des groupes à haut risque (consommateurs de drogues injectables, hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes...)

Selon l’OMS, l’hépatite A a provoqué environ 7 134 décès dans le monde en 2016.

Hépatite B

Plus de 250 millions de personnes vivent avec une infection par le virus de l’hépatite B.

Chaque année, près de 900 000 personnes meurent de cette infection, notamment de cirrhose ou de cancer du foie.

Les nourrissons sont particulièrement vulnérables : environ 90 % des enfants infectés par ce virus pendant leur première année de vie en deviennent des porteurs chroniques.

Hépatite C

58 millions d’individus sont porteurs chroniques de l’hépatite C, avec 1, 5 million de nouvelles infections par an.

En 2019, environ 290 000 personnes sont mortes d’une hépatite C.

Selon l’OMS, les régions les plus affectées par l’hépatite C sont la région de la Méditerranée orientale et la région européenne (12 millions de personnes infectées dans chacune d’elles). 10 millions de personnes sont affectées dans la région de l’Asie du Sud-Est, autant dans la région du Pacifique occidental. Les chiffres s’élèvent à 9 et 5 millions pour la région de l’Afrique et la région des Amériques.

sources : OMS - World Health Organization - www.who.int