Personnes en milieu carcéral

L’hépatite virale C constitue un problème de santé publique important en France, avec une prévalence accrue en milieu carcéral par rapport à la population générale.

Les dernières études montrent, qu'en France, l’hépatite C est cinq fois plus fréquente en milieu carcéral qu’en population générale.

La prise en charge sanitaire des personnes détenues relève, depuis la loi du 18 janvier 1994, d’une unité fonctionnelle hospitalière spécifique, appelée d’abord UCSA (Unité de consultations et de soins ambulatoires) et devenue Unité sanitaire en milieu pénitentiaire (USMP).

Dossier spécial : l'hépatite chronique en prison