Chiffres clés en France

Hépatite A

411 cas d’hépatite A ont été notifiés en 2020 en France, contre 1 277 en 2019. Cette diminution du nombre des déclarations entre 2019 et 2020 est très probablement due à la pandémie de COVID-19.

Comme les années précédentes, le plus fort taux de déclaration a été observé en Outre-mer à Mayotte. Ce taux s’est élevé à 30, 5 pour 100 000 habitants en 2020. Sur le reste du territoire, les taux de déclaration étaient compris entre 0 et 1, 5 pour 100 000 habitants.

Hépatite B

En France, l'hépatite chronique B concerne plus de 135 000 personnes dans la population de 18-75 ans en France métropolitaine. Seules 17, 5 % de ces personnes connaissent leur maladie. La France fait partie des pays de faible endémie pour l'infection par le VHB. Chaque année près de 1 300 décès sont attribués à l’hépatite B.

Hépatite C

En raison de différences de méthodes utilisées pour connaître la prévalence de l’hépatite C en France, il est difficile d’avoir des chiffres précis.

En 2011, on estimait que 192 700 personnes avait une infection chronique mais en 2016, le volet virologique « Barotest » du Baromètre santé 2016 donnait le chiffre de 133 466 personnes. Parmi ces personnes, 80, 6 % connaissaient leur infection.

Chez les usagers de drogues fréquentant les structures de prise en charge et de réduction des risques, l’enquête ANRS-Coquelicot 2011 a estimé la prévalence des Ac anti-VHC à 44 % avec une prévalence plus élevée à Marseille (56 %) et en Seine-Saint-Denis (52 %) qu’à Bordeaux (24 %) ou à Lille (28 %).

sources : Santé publique France