Faire un test de dépistage des hépatites

Hépatite B et C : quand faire le test ? Un test de dépistage des hépatites B et C peut être envisagé si vous répondez positivement au moins une fois à l’une des affirmations suivantes :

j’ai été transfusé-e avant 1992,
j’ai essayé des drogues (même il y a longtemps) soit par sniff, soit par injection, ou j’ai partagé du petit matériel d’injection,
j’ai subi une opération chirurgicale majeure,
j’ai été hospitalisé-e pour des soins lourds,
ma mère est porteuse du virus de l’hépatite B ou C,
mon (ou ma) partenaire est porteur/porteuse du virus de l’hépatite B ou C,
un des membres de ma famille proche est porteur du virus de l’hépatite B ou C,
j’ai eu des examens médicaux transcutanés ou recours à l’acupuncture,
je me suis fait faire un piercing ou un tatouage,
j’ai été incarcéré-e à un moment de ma vie.

Dans certaines circonstances, c’est le médecin qui proposera un test d’une ou plusieurs hépatites. C’est notamment le cas lorsqu’il y a une maladie du foie (jaunisse, par exemple) ou certaines perturbations du bilan sanguin, peut-être dues à une hépatite, ou devant une fatigue inexpliquée.

Vous recherchez une adresse de dépistage pour une hépatite ? Vous pouvez vous rendre dans un CeGIDD (Centre Gratuit d’Information, de Dépistage et de Diagnostic). Les dépistages des hépatites et des IST y sont gratuits. Si vous le souhaitez, ce dépistage peut être anonyme.

2 cas où le test est obligatoire

lorsqu’on donne son sang (ou sperme ou organe), un test des hépatites B et C est obligatoirement réalisé en plus du test du VIH/sida, de la syphilis et d’autres maladies transmissibles par le sang,

toute femme enceinte doit avoir obligatoirement un test de l’hépatite B avant la fin du 6ème mois de grossesse