Hépatite C : accès simplifié au traitement

une traitement VHC hépatites info service

Deux traitements antiviraux à action directe (AAD) peuvent être prescrits par tous les médecins y compris les généralistes depuis le 20 mai 2019. Il s’agit de Maviret (Glécaprévir et Pibrentasvir, AbbVie) et Epclusa (Sofosbuvir et Velpatasvir, Gilead).

Cette mesure, prévue dans le Plan priorité prévention 2018-2022, permet une « simplification de l'accès au traitement contre l'hépatite C chronique », a déclaré le ministère de la Santé dans un communiqué.

Les AAD sont une famille de médicaments très efficaces sur de courtes durées destinés aux patients atteints de formes non compliquées de l'hépatite C.

Bien tolérés, leur arrivée en 2014 a considérablement accru les taux de guérison.

Actuellement, environ 75 000 personnes ne savent pas qu'elles sont contaminées par l’hépatite C.

La France s'est fixé pour objectif l'élimination de l'hépatite C à l'horizon 2025.

L’Organisation mondiale de la santé a fixé cet objectif d’élimination de l’infection par le virus de l’hépatite C (VHC) pour 2030.

Votre avis compte

Cet article vous a-t-il été utile ?