les causes de l’hépatite A

L’hépatite A est due à un virus (VHA) non enveloppé à ARN, découvert en 1973. L’homme, avec certains primates, est le seul réservoir du VHA. Il semble que l’homme soit peu sensible aux souches propres au singe.

Le virus de l’hépatite A peut être présent dans le sang et les selles des personnes contaminées.

Très résistant dans le milieu extérieur, le virus de l’hépatite A survit dans l’eau durant de longues périodes. Il résiste aux concentrations de chlore présentes dans l’eau de boisson et les eaux de piscine. L’alcool ne détruit pas le virus de l’hépatite A.

Il est inactivé :
par l’autoclavage (120°C pendant 20 minutes),
par un chauffage (100°C pendant 5 minutes),
par les dérivés chlorés (concentrations de chlore de 2 à 2,5 mg/L pendant 15 minutes) et iodés ainsi que par le formol (3 % pendant 5 minutes à 25 °C).

Votre avis compte

Cet article vous a-t-il été utile ?