Symptômes de l’hépatite A

L’infection par le VHA passe généralement inaperçue. On dit qu'elle est asymptomatique.

chez l’enfant de moins de 6 ans, les formes d’hépatite A sans symptômes sont les plus fréquentes (70 %),

pour les enfants plus âgés et chez les adultes, la proportion de formes avec des symptômes augmente avec l’âge... tout comme la sévérité de l’hépatite A.

Peu spécifiques, les symptômes, quand ils existent, sont variés et comprennent 2 phases.

1) Une phase pré-ictérique de 1 à 3 semaines marquée par de la fièvre, de la fatigue, des maux de tête, des douleurs abdominales, des nausées, diarrhées, une perte d’appétit, des douleurs articulaires, musculaires, de l'urticaire. Ces signes s’atténuent puis disparaissent dans les jours qui suivent l’installation de l’ictère.

2) Une phase avec ictère (appelé familièrement « jaunisse ») avec les symptômes suivants : la peau et les yeux jaunes, des urines peu abondantes et foncées, une décoloration des selles, rarement un prurit.

Le diagnostic se fait donc principalement par des examens biologiques.

Sources : OMS Organisation mondiale de la santé (OMS) Hépatite A - Aide-mémoire N°328 - Juillet 2016, InVS « Fiche 5 Clinique et diagnostic de l’hépatite A », 2009.